Site informatif sur les infections urinaires chez la femme
infection-urinaire-femme-1.jpginfection-urinaire-femme-2.jpginfection-urinaire-femme-3.jpginfection-urinaire-femme-4.jpg

L'infection urinaire chez l'enfant

Tout savoir sur l’infection urinaire chez l’enfant

Qu’est-ce qu’une infection urinaire?

L’infection urinaire enfant est une maladie touchant le système urinaire du bébé et de l’enfant. La cause de cette maladie est d’origine bactérienne et touche principalement les filles. La raison de cela est anatomique. Les garçons sont en effet plus à l’abri dans la mesure où il y a une plus grande distance séparant l’anus et le prépuce. Les deux types d’infections urinaires les plus connues sont la cystite et la pyélonéphrite. La première est la plus courante et touche la région basse du système urinaire. La seconde touche la partie haute des voies urinaires et doit être rapidement diagnostiquée. Elle résulte souvent d’une cystite mal soignée.

Quelles peuvent être les causes?

Les causes chez l’enfant peuvent être variées. La première s’explique par le fait que les bactéries prolifèrent plus facilement enfermées dans une couche où les défections se propagent et restent en contact avec toute la partie externe des voies urinaires. D’autres cas d’infections urinaires peuvent venir d’un dysfonctionnement de la vessie. Si cette dernière évacue mal la totalité des urines, elles stagnent alors à l’intérieur et cela augmente le risque de prolifération bactérienne. De même, la constipation peut aussi pour la même raison engendrer des infections. Enfin, une autre cause courante est le reflux vésico-urétéral. Toutes ces causes découlent en partie du fait que le système urinaire de l’enfant est encore jeune et immature. Cela conduit à de petits dysfonctionnements pouvant résulter sur le développement d’une maladie bactérienne.

Quels sont les symptômes?

Une infection urinaire chez l’enfant peut-être difficile à diagnostiquer dans le cas de nourrissons ou d’enfant en bas âge. En effet, n’ayant pas les moyens d’exprimer leur douleur, il faut alors redoubler de vigilance dès les premiers symptômes. Comme dans toutes maladies, ce type d’infection peut altérer le comportement habituel de l’enfant. Il est donc particulièrement important de rechercher une infection urinaire chez les nourrissons et les enfants âgés de moins de deux ans. En cas de fièvre inexpliquée, d’irritabilité, de mauvaise prise pondérale ou de troubles du sommeil ou alimentaires, il faut alors aller consulter au plus tôt son pédiatre. En effet, il est possible que l’infection ne se manifeste pas par des signes cliniques évidents tels que pollakiurie, dysurie, ou douleurs rénales. Une infection urinaire enfant, comme chez l’adulte, doit être prise en charge sur le plan médical, afin de prévenir toute complication future et d’identifier de potentielles malformations de l’appareil urinaire.

Quel traitement en cas d’infection urinaire?

Le médecin fera pratiquer des analyses d’urine en adaptant la méthode de prélèvement à l’âge de l’enfant et à la suspicion de gravité de l’infection : cela peut être une récolte urinaire en milieu de miction, une récolte urinaire par cathétérisme vésical ou encore une récolte urinaire au sac, etc. À noter que la bandelette urinaire n’est pas adaptée au diagnostic d’une infection urinaire chez le nourrisson, car elle n’est pas assez sensible. Il est possible que le médecin prescrive également une échographie rénale. Le traitement repose sur la prise d’antibiotiques dès le diagnostic posé. Dans certains cas, le médecin peut prescrire des antibiotiques de manière probabiliste, en attendant le résultat des examens pratiqués. Les antibiotiques seront délivrés par voie intraveineuse ou orale, selon l’âge de l’enfant. Une infection urinaire reste une maladie infantile bénigne dès lors qu’elle est détectée suffisamment tôt pour éviter toutes complications. Le meilleur conseil reste donc une vigilance accrue et une grande réactivité face au moindre comportement inhabituel du nourrisson. L’infection urinaire enfant est donc à prendre au sérieux sans pour autant être une cause de grande inquiétude.

Sachez qu’il primordial de consulter son médecin lorsque vous voyez un symptôme chez votre enfant.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions